Comment passer au-dessus du choc culturel quand on travaille à l’étranger ?

Lors d’un changement de pays, de nombreuses choses peuvent être déroutantes et peuvent constituer des obstacles à l’intégration. Il va de soi que chaque pays à sa propre culture, ses propres coutumes et règles de vie, et nous allons voir ici quelques moyens de surmonter cette épreuve et de rendre votre adaptation plus facile.

Se renseigner avant de partir :

Tout d’abord, il faut bien penser que c’est à vous de vous adapter à votre pays de destination, et non au pays de s’adapter à vous. Avant de partir, prenez le temps de vous renseigner sur la culture locale via différents moyens de communications : Facebook, articles, blogs, forums etc… Cela vous permettra de découvrir la mentalité, les habitudes de vie et les principales différences (et points communs) entre votre pays de destination et la France (ou le pays dont vous êtes originaire).

Dans le même aspect, il est intéressant de se renseigner sur les lois, les règles et les législations en vigueur ou encore les démarches administratives à suivre avant de faire le pas de changer de pays, afin de faciliter votre compréhension et de vous éviter du stress inutile une fois arrivé dans le pays où vous avez décidé de vous expatrier. Pour ce faire, de nombreux organismes spécialisés, les ambassades et Internet peuvent vous renseigner sur tous les sujets, et une simple recherche Google vous permettra de trouver les informations nécessaires.

Se renseigner sur la langue :

L’une des principales différences entre différents pays est bien entendu la langue. Un réflexe typiquement français et extrêmement ennuyant pour l’ensemble de la planète, est de parler français à tout le monde en pensant que chacun devrait comprendre notre langue. C’est tout simplement faux, impoli et très malvenu. Outre le fait de baragouiner de l’anglais, il est de bon ton d’apprendre les rudiments de la langue officielle de votre pays de destination. Les gens ne seront que plus enclins à vous aider, et cela ne peut constituer qu’un avantage en termes de travail et de vis sociale.

De nombreux moyens de progresser dans une langue existent. Beaucoup de pays ont des associations dédiées ou encore des écoles de langues qui s’avèrent utiles pour commencer à être à l’aise dans le pays et pour rencontrer des gens qui sont dans la même situation que vous.

Rencontrer des locaux :

L’un des meilleurs moyens de s’adapter à un pays est de rencontrer très vite des locaux qui permettent d’aiguiller dans telle ou telle direction. Pour ce faire, rien de mieux que les différents types d’associations telles que les clubs sportifs ou encore les associations artistiques qui permettent d’une part de rencontrer des personnes avec le même centre d’intérêt que vous, et d’autre part de rencontrer des personnes vivant dans le pays et qui pourront vous conseiller sur tous les sujets possibles.

Être ouvert au changement :

Il faut aussi garder à l’esprit que le principal intéressé concernant votre adaptation dans un pays est vous-même. Lorsque l’on décide de s’expatrier, il est primordial d’avoir une ouverture d’esprit conséquente qui nous permet de comprendre et d’accepter des coutumes et des règles qui peuvent être très différentes de celles en France. Cette ouverture d’esprit vous permettra naturellement d’améliorer votre capacité d’adaptation à tous propos, tels que les habitudes locales, culturelles, culinaires, les sports locaux, les loisirs sur place, les habitudes de transports, etc…