Comment surmonter les différences culturelles au travail?

La diversité culturelle est un puissant levier, tant pour les entreprises que pour les employés, dépendant notamment de la faculté des uns et des autres à en tirer profit. Pour le salarié, cela représente un véritable enjeu. Sa perception vis-à-vis de la diversité culturelle est déterminante pour son intégration au sein d’une entreprise. Autant dire que la diversité culturelle est intimement liée au succès de sa carrière dans un contexte multiculturel. Dans un milieu où les mentalités et les habitudes diffèrent, chacun tend à se comporter selon l’éducation reçue. Autrement dit, toute personne s’amène avec des valeurs et des visions différentes. Cet état de choses soulève alors la question de l’acceptation de l’autre et de la concession.

Si travailler dans un milieu multiculturel peut être source de conflits et de stress, il n’en demeure pas moins que cela présente un certain nombre d’avantages, à condition de savoir comment s’y prendre. Par exemple, cette situation peut permettre au professionnel d’élargir son champ d’opportunités en acquérant diverses aptitudes communicationnelles et linguistiques, le tout requérant toutefois un minimum de sacrifices : détermination, motivation et volonté d’apprendre sont les maîtres mots. Les différences culturelles dans un contexte professionnel peuvent être de nature diverse, sans pour autant affecter la valeur d’une culture au détriment d’une autre. En réalité, chaque culture est unique à un peuple, d’où l’émergence de cette différence culturelle. Il importe donc de relever ces différences pour faciliter l’intégration et la cohésion au sein d’une organisation.

La question du brassage en termes de culture évoque un état de choc culturel, qui se traduit par une interaction entre une personne et une culture étrangère. Il en résulte donc un sentiment d’inconfort et d’insécurité au moment de se retrouver face à un individu avec des valeurs culturelles différentes. Cela s’explique par la perte de repères (signes et symboles), deux éléments nécessaires en vue d’entretenir les rapports sociaux de façon idéale. Il devient alors difficile, voire quasi impossible de dialoguer avec son entourage, pouvant de ce fait aboutir à une dégradation de l’atmosphère, la perte de confiance et l’absence de communication, cette dernière étant vitale pour la pérennité des rapports sociaux.

On pense à tort que l’incompréhension est liée à un manque d’ouverture, mais en réalité, il n’en est rien. Cela ne s’avère que le résultat d’un choc culturel, dont l’effet peut être vécu différemment d’un individu à un autre. Et dans un milieu professionnel, cela peut se produire lorsqu’il s’agit d’une première expérience. C’est d’ailleurs pour cette raison que les recruteurs insistent sur la capacité d’adaptation des candidats. Et pour cause car cela facilite la communication, l’implication des salariés et l’atteinte des objectifs de l’entreprise. Les employés avec une capacité d’adaptation ont plus de chance de s’intégrer dans un nouveau milieu. Ceux-ci ont le sentiment d’être utiles puisqu’ils contribuent activement à optimiser la productivité de l’entreprise au sein de laquelle ils évoluent.

Qu’est-ce qu’une différence culturelle ?

Comprendre ce qu’est une différence culturelle implique d’abord de cerner la notion de « culture ». Qu’est-ce que la culture ? La culture est perçue comme un style de vie ou un ensemble de connaissances ou encore un ensemble de valeurs inhérentes à une communauté. Elle englobe aussi les croyances, les valeurs, les mœurs, les habitudes, la langue, les coutumes, les liens de parenté, les rituels et les régimes matrimoniaux assimilés à un groupe donné. De par cette définition, la différence culturelle est donc l’absence de similitude entre les coutumes ou les valeurs entre deux peuples et se résume en la création d’un écosystème bâti selon plusieurs valeurs au sein d’une même société.

Si elle était remarquable il y a quelques années, elle l’est encore plus avec la mondialisation qui transforme la Terre en un village planétaire ! Celle-ci définit et oriente le fonctionnement de l’entreprise à tous points de vue tout en obligeant à déterminer de nouvelles stratégies visant à faciliter le dialogue par l’abolition de barrières. Cela est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de faire carrière à l’international. Il convient d’apprendre à s’adapter en se débarrassant des préjugés que l’on véhicule par rapport aux autres. Comme la langue se veut également un élément important dans les rapports sociaux, il est indispensable de chercher à être bilingue lorsqu’on aspire à un poste à l’étranger. Étant donné que l’anglais se veut la langue des affaires, la comprendre est certes un atout.

Environnement multiculturel : quel type de défi ?

Travailler dans une équipe multiculturelle implique de faire face à des difficultés. La première est relative à la langue. Généralement, les multinationales exigent au minimum la maîtrise de la langue anglaise. Il peut arriver que l’ensemble des employés ne partagent pas l’anglais en tant que langue commune, ce qui implique la nécessité d’apprendre une nouvelle langue. Outre la langue, il est indispensable de se familiariser aussi à la culture avec laquelle on doit composer.

Dans le même registre, les codes liés à la culture de l’entreprise doivent être maîtrisés. Il faut garder à l’esprit que la curiosité et la volonté d’apprendre une culture étrangère sont deux éléments capitaux pour réussir sa carrière au sein d’un groupe multiculturel. Dans le cas contraire, vous ferez face à de nombreux défis liés à la communication. Parmi eux, l’ethnocentrisme, qui place un individu au-dessus des autres. Il y a aussi le fait de croire ou de penser que les autres partagent votre vision. En réalité, chacun pense de façon différente. À cela, il faut ajouter la mauvaise appréhension des attitudes et des propos des autres, ce qui peut notamment engendrer des situations conflictuelles.

Enfin, il y a les préjugés qu’on entretient par rapport aux autres. Sans même connaître l’autre, on lui colle une étiquette. Ce comportement nous amène à croire que cette personne correspond exactement à l’étiquette qui lui est faussement attribuée, empêchant de connaître véritablement les personnes qui vous entourent.

Quelles difficultés peut-on rencontrer dans un environnement multiculturel ?

Dans la plupart des cas, les salariés se retrouvent confrontés à un problème de communication au cours de leur première expérience de travail, dans un cadre multiculturel. Il en résulte alors des incompréhensions qui peuvent s’avérer hostiles à votre travail. De telles incompréhensions peuvent aussi être associées au facteur temps, un défi auquel vous devez faire face. L’aspect temps concerne principalement la ponctualité, l’autonomie ou encore le délai de livraison d’un travail. Une autre difficulté pouvant être rencontrée au sein d’une équipe multiculturelle concerne la hiérarchie. Il est à mentionner que cette notion n’est cependant pas partagée de la même façon dans tous les pays. Si le tutoiement n’est pas réellement un problème dans certains pays, cela est loin d’être le cas pour d’autres.

En réalité, le fait de tutoyer ses collègues crée une relation de confiance, ce qui permet à l’employé de pouvoir s’intégrer et s’adapter à son nouvel environnement avec succès. Il s’agit en quelque sorte d’un mode de communication amical, favorable à la construction de rapports sociaux chaleureux. À l’inverse, le tutoiement peut aussi traduire un manque d’égard ou de politesse, ce qui peut parfois créer un fossé entre les salariés et la hiérarchie. Cela dépend du bagage culturel des personnes qui sont présentes. L’existence de cet écart entre les valeurs culturelles ne peut à l’évidence favoriser un climat de confiance et de relations durables.

Quelles sont les solutions pour surmonter les barrières culturelles ?

Une meilleure façon de faire face aux différences culturelles consiste à se détacher des valeurs de son pays. Autant que faire se peut, vos propres valeurs ne doivent pas interférer de façon significative avec celles de votre pays d’accueil. Cela est d’autant plus important si les valeurs culturelles de l’entreprise ne sont pas en phase avec les vôtres. Bien entendu, il n’est pas question ici de renoncer à votre identité culturelle. Il s’agit tout simplement de vous conformer à la culture de l’entreprise au sein de laquelle vous évoluez. Ainsi, vous pourrez facilement vous intégrer et être accepté par vos pairs. Il est donc primordial de vous familiariser avec les codes culturels de votre entreprise, si vous êtes un nouvel employé. Prenez le temps d’observer le fonctionnement de l’entreprise et n’hésitez surtout pas à poser des questions sur les différences que vous notez. Cela vous aidera à comprendre et assimiler la culture de vos collègues. Vous pouvez aussi discuter des points forts et des points faibles des différentes cultures afin de prendre des résolutions qui conviendront à tout le monde.

Bien que les expériences des personnes partageant la même culture puissent vous aider à mieux vous préparer, cela n’est cependant pas suffisant. La réalité se vit du bout des doigts. Autrement dit, vous devez vivre votre propre expérience car le niveau d’adaptation des autres n’est pas forcément identique au vôtre. Pour réussir à surmonter ces difficultés, vous devez au final être capable de vous adapter.

Les avantages de travailler dans un milieu multiculturel

Travailler au sein d’une entreprise multiculturelle offre de nombreux avantages aux salariés. Dans un premier temps, cela permet de perfectionner ses compétences linguistiques ou d’apprendre une nouvelle langue. Connaître la culture des autres peut aider à identifier les forces et les faiblesses des valeurs culturelles de son pays d’origine, changer votre façon de voir les choses et avoir un regard novateur. C’est aussi une occasion de faire la connaissance de nouvelles personnes et d’apprendre des autres. En travaillant au sein d’une équipe multiculturelle, vous élargissez votre champ d’opportunités, l’occasion rêvée pour un professionnel de rebondir. Autrement dit, dénicher un poste à haute responsabilité devient alors plus simple et facile.

De nos jours, les entreprises n’hésitent pas à privilégier les candidats avec un important bagage culturel. Il est donc clair que travailler dans un milieu multiculturel ajoute de la valeur à votre CV. En position de force, il devient entre autres plus facile de négocier son salaire ou encore une promotion.