Être au chômage à l’étranger

Le monde professionnel n’est pas toujours ce long fleuve tranquille que vous pouvez imaginer. Pour certaines raisons, que ce soit pour cause de démotivation, de non renouvellement de contrat, de faute professionnelle, etc., vous pouvez vous retrouver sur la touche. Avoir les bonnes informations quant à la manière de gérer cette situation vous aidera énormément. Comment décrocher son premier emploi, comment travailler à l’étranger, comment faire face à une situation de chômage à l’étranger, que faire pour avoir des revenus pendant votre recherche d’emploi, à qui s’adresser pour obtenir des conseils et bien d’autres questions auxquelles vous trouverez des réponses dans les lignes ci-dessous.

Que faire lorsque vous perdez votre emploi?

Il est important de prendre du recul. Vous devez analyser les causes de cette situation avant d’envisager une quelconque action. Une fois cette étape franchie, vous pouvez décider de réorienter votre carrière dans une nouvelle direction ou continuer dans le même secteur d’activité, vous avez le choix. Ensuite, analysez vos options et utilisez tous les moyens qui sont à votre disposition pour vous relancer. Internet est un joyau en ce sens. Il existe aujourd’hui un nombre incalculable de sites proposant des conseils, des avis, des expériences et surtout des offres d’emploi dans votre pays ou ailleurs. Si vous êtes français et que vous recherchez un emploi en France ou en Europe, le site www.workwide.fr vous propose des offres d’emploi disponibles en Europe. De plus, vous trouverez sur le site des conseils de spécialistes en la matière. Dans l’attente d’obtenir un emploi, vous pouvez vous inscrire au service de l’emploi du pays dans lequel vous vous trouvez, si vous êtes au chômage.

Dans le cas d’une perte d’emploi survenue dans un pays étranger membre de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse, vous pouvez toucher vos allocations de chômage. Pour cela, vous devez vous inscrire au service de l’emploi du pays dans lequel vous venez de perdre votre emploi. Avoir droit aux allocations de chômage requiert de remplir les deux critères suivants : être complètement au chômage et avoir le statut qui vous donne droit aux allocations de chômage du pays dans lequel vous avez perdu votre emploi. Selon la législation, ces allocations sont valables sur une période allant de trois à six mois. La période de trois mois est la plus courante. Si vous songez à vous déplacer hors du pays dans lequel vous avez perdu votre emploi, vous devez au préalable vous inscrire auprès de l’institution pour l’emploi du pays dans lequel vous avez perdu votre travail, puis remplir un formulaire pour une mutation de vos allocations de chômage.

Quelle est la suite des choses lorsque vous rentrez en France ?

Lorsque vous rentrez en France et que vous n’avez toujours pas d’emploi, vous devez vous faire enregistrer auprès du service national pour l’emploi dans les 7 jours qui suivent votre départ du pays dans lequel vous exerciez un emploi, et présenter par la suite votre formulaire de mutation d’allocations de chômage. Enfin, vous devrez passer les contrôles effectués par le service français des allocations auprès des bénéficiaires. Vous pourrez percevoir ces allocations pendant une durée de trois mois. Pour une prolongation, il faudra vous adresser au service pour l’emploi du pays dans lequel vous avez perdu votre travail. Cette prolongation peut être accordée sous réserve de certaines conditions, parmi lesquelles : l’apport de preuves de démarches entreprises au cours du premier trimestre pour trouver un nouvel emploi, le fait que le prolongement de votre séjour peut augmenter vos chances et des informations relatives aux possibilités de travail de votre pays d’accueil, conséquemment la France. Il est important d’entamer cette démarche de prolongation durant le premier semestre au cours duquel vous êtes au chômage.