Les secteurs d’emplois qui recrutent des français à l’étranger

Les secteurs d’emplois qui recrutent des français à l’étranger

Le monde regorge de cultures, de langues et de secteurs d’activités différents. De ce fait, les possibilités d’emploi sont innombrables, mais il existe bien évidemment certains secteurs plus intéressants que d’autres.

Tout d’abord pensons aux compétences françaises spécifiques qui s’exportent, grâce à un savoir-faire spécifique. Des secteurs tels que la cuisine/gastronomie, la vente ou la production de Vin, ou encore la boulangerie et la pâtisserie sont de parfaits exemples. Ils permettent aux individus ayant des compétences dans ces domaines de trouver du travail très facilement et généralement bien payé aux quatre coins du monde.

Dans le même type d’idées, en termes de compétences françaises reconnues de partout sur la planète, on peut également citer les métiers du bâtiment où les couvreurs, les charpentiers ou encore les tailleurs de pierre jouissent d’une très bonne réputation. Nous ne pouvons pas passer outre le milieu de la mode et des vêtements, que l’on parle de styliste ou de vendeur de vêtements en magasin, où un anglais courant est toutefois nécessaire et où la France jouit aussi d’une renommée mondiale, et qui est bien entendu l’un des fers de lance de l’image « French » à l’international.

Parmi les secteurs les plus en vues pour les Français, et qui ne nécessitent pas forcément de qualifications spécifiques pour les postes de bases, on peut citer les centres d’appels. En effet, de nombreux pays à la fiscalité avantageuse tels que l’Irlande ou Malte ont leurs services clients français là-bas, et ce genre de compagnie emploie des français à tour de bras. L’anglais (ou tout autre langue) n’y étant pas forcément nécessaire, cela fait partie des principaux choix des français à l’étranger.

Il y a ensuite des métiers qui recrutent quels que soient les pays en raison d’un manque de personnel qualifié, tels que les secteurs de la santé où des postes comme médecins ou infirmiers sont toujours dans le besoin. Là encore, la demande sera différente selon l’endroit de la planète, mais ce secteur fait partie des valeurs sûres.

Certains domaines sont évidemment plus importants dans certains pays que dans d’autres, mais un secteur comme le tourisme est généralement une valeur sûre, particulièrement pour les français (beaucoup de touristes français dans le monde), et peut permettre selon le poste occupé de voyager tout en étant payé.

Nous nous devons de citer également le secteur du commerce et des finances, car quel pays dans le monde ne touche pas au commerce et aux finances ? Que nous parlions de vendeurs en magasins ou encore de positions dans des banques, 100% des pays recherchent du personnel. Il faut cependant bien entendu parler la langue locale (au moins), mais si vous avez des compétences dans ce secteur, vous êtes assuré de trouver du travail de partout.

L’informatique et tout ce qu’il englobe est également un secteur en plein essor depuis plus de 20 ans, et cela n’est pas près de s’arrêter. Des positions tels que programmeur, technicien réseau, ou webmaster sont en constante demande, et que dire des webdesigners et de leur savoir-faire à la française qui, une fois de plus, est fortement reconnu sur l’ensemble de la planète.

Pour finir, le système éducatif peut être une bonne option si vous avez une maitrise parfaite de votre langue et de la langue du pays d’origine. La langue française étant internationalement prisée, il est toujours facile de trouver des clients intéressés pour l’apprendre. De plus, quel plaisir d’exporter notre bonne vieille langue et de ce fait d’inculquer un peu de notre patrimoine à des personnes provenant d’autres pays.

Pour conclure, les choix sont vastes, et dépendent particulièrement de deux choses. Vos qualifications et votre expérience, votre connaissance de la langue du pays où vous comptez vous expatrier, et bien entendu le lieu où vous désirez aller. Il va de soi que les demandes au Cambodge, aux États-Unis et en Espagne par exemple seront différentes. Mais il est possible de trouver du travail dans tous les secteurs, si l’on s’en donne les moyens et que l’on sait où et comment chercher.