Vivre et travailler à Sofia

Vous rêvez de tenter la grande aventure de la vie dans une ville au fort potentiel économique et culturel ? Choisissez Sofia. La capitale bulgare fait partie des grandes cités européennes les plus appréciées pour leur patrimoine naturel et culturel. Sofia est aussi une ville en plein développement économique. Cela se reflète à travers l’agencement de l’espace urbain. Au fil des ans, des constructions modernes se sont merveilleusement intégrées aux maisons traditionnelles, aux monuments historiques et aux édifices anciens qui font la renommée et l’identité de Sofia à l’échelle mondiale.

Travailler à Sofia

Marché de l’emploi

L’économie de Sofia repose principalement sur le secteur primaire et l’agroalimentaire. Grâce à la modernisation de la ville, les ouvriers en bâtiment sont largement sollicités. Ces secteurs d’activité emploient essentiellement des travailleurs locaux. Mais depuis le début des années 2000, Sofia connaît un essor économique fulgurant, résultant notamment du développement du tourisme et des services orientés dans le domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Cependant, le pays manque de compétences locales dans ces secteurs, les postes de responsabilité étant majoritairement occupés par des expatriés.

Sofia compte notamment un grand nombre de centres de services partagés et de BPO. De plus en plus de sociétés européennes sollicitent les prestations de ces structures qui proposent des prix on ne peut plus abordables, comparativement aux autres entreprises européennes de ce type. Pour répondre à cette demande croissante, les BPO et les centres de services partagés se multiplient. Ainsi, le besoin de main-d’œuvre dans le domaine de l’informatique est permanent et grandissant. Les jeunes diplômés européens maîtrisant l’informatique et les NTIC sont très recherchés à Sofia.

Candidature pour l’emploi

Les offres d’emploi sont généralement constantes à Sofia. Néanmoins, il est primordial d’entamer les recherches avant le départ ainsi que de déployer tous les moyens pour trouver le poste qui correspondra le mieux à vos compétences. N’hésitez pas à prendre le temps de parcourir les sites Web et autres plateformes dédiées. Pour répondre à une offre qui vous intéresse, vous devez soumettre votre dossier de candidature comportant votre CV et votre lettre de motivation, le tout rédigé dans la même langue que celle de l’annonce ciblée.

Environnement de travail

Les Bulgares ont un véritable sens de l’hospitalité et cela se ressent davantage dans le cadre professionnel. Les travailleurs bulgares accueillent chaleureusement les travailleurs étrangers et manifestent une considération manifeste aux européens qui occupent les postes de direction. Par ailleurs, les Bulgares développent, avec leurs collègues et tous leurs collaborateurs, une relation qui dépasse souvent la sphère professionnelle. Ils apprécient particulièrement de célébrer des évènements et des festivités au bureau. Des pots de l’amitié sont souvent organisés en entreprise, contribuant à renforcer l’esprit d’équipe au sein de la société.

Législation du travail

Le droit du travail bulgare est basé sur les conventions collectives. Les heures de travail sont définies à 8 h par jour, soit 40 heures par semaine, et réduites à 6 h pendant les jours précédant les vacances. Les employés ayant une ancienneté d’au moins 8 mois ont droit à 20 jours de congés payés par an. Le salaire moyen d’un travailleur à Sofia avoisine les 173 euros. Les cadres supérieurs et les travailleurs spécialisés dans les secteurs des NTIC perçoivent quant à eux un salaire nettement plus élevé.

Délais minimums des préavis :

  • Licenciement : 30 jours en CDI et 3 mois en CDD ;
  • Départ volontaire : 30 jours pour un CDI et 3 mois pour un CDD.

Opportunités de mise en réseau

Les expatriés qui s’installent à Sofia se regroupent dans des associations et il est fortement conseillé de rejoindre ces communautés. Cela vous permet notamment de tisser des liens avec d’autres travailleurs étrangers qui vivent depuis plusieurs années en Bulgarie et de disposer de bons tuyaux pour trouver rapidement un emploi. Le bouche-à-oreille constitue par ailleurs le meilleur moyen de trouver un poste vacant dans la capitale bulgare.

Vivre à Sofia

Trouver un logement

Si vous connaissez bien l’organisation de la ville de Sofia, vous pouvez vous-même rechercher votre futur logement en parcourant les petites annonces en ligne, sur des sites Internet dédiés à l’immobilier à Sofia. Cette option s’adresse notamment aux personnes qui préfèrent effectuer leurs recherches avant leur départ. Une fois sur place, vous pouvez étoffer votre recherche en consultant la presse spécialisée. Toutefois, le meilleur moyen de trouver le logement qui pourra répondre à tous vos critères de recherche est d’avoir recours aux services d’une agence immobilière locale.

Le type de logement varie en fonction du quartier. Le centre-ville est le secteur recommandé pour ceux et celles qui souhaitent s’imprégner de la culture bulgare et s’immerger dans le quotidien de la population locale. On y trouve essentiellement des appartements situés dans des immeubles anciens. Abritant un grand nombre de bâtiments modernes, le quartier Lozenets est très bien desservi par les transports et s’avère le préféré des expatriés, parce que le cadre de vie y est entre autres meilleur et que les loyers y sont moins élevés qu’au centre-ville.

Que faire à Sofia et dans les environs ?

Les habitants de Sofia aiment bien profiter des soirées en passant de bons moments entre amis ou entre collègues. Le centre-ville s’anime dès la fin de la journée à la sortie des bureaux, et ce, jusqu’au petit matin. Les locaux apprécient également les sorties de plein air. Les familles se retrouvent au parc naturel Vitosha, situé au sud ouest du centre-ville, pour faire de la randonnée en présence des beaux jours, skier en hiver ou tout simplement se ressourcer au cœur de la nature.

Communauté internationale à Sofia

Le nombre d’expatriés installés à Sofia ne cesse d’augmenter depuis quelques années. La plupart des familles françaises vivent dans un quartier baptisé « quartier gaulois ». Par ailleurs, plusieurs associations regroupent les expatriés établis en Bulgarie, entre autres l’Union des Français de l’Étranger, pour ne nommer que celui-ci. Chaque communauté dispose de son propre site Internet. Vous pouvez y trouver les coordonnées des responsables, les informations pratiques pour aider les nouveaux expatriés ainsi que les renseignements concernant les activités et les objectifs de l’association. L’adhésion se fait généralement en ligne.

Coût de la vie

Le coût de la vie à Sofia et partout en Bulgarie est 51 % inférieur à celui de Paris. Par exemple, une miche de pain de 500 g valant 1,40€ ne coûte que 0,55€ à Sofia, et vous ne payerez que 7,57€ le kilogramme de viande de bœuf, alors qu’il vous en coûte 17,42€ à Paris. La différence se reflète également à travers les loyers. La location d’un studio à Sofia s’élève à 365€, et le même type d’appartement situé à Paris se loue à 1 157€.

Apprentissage de la langue locale

Les Bulgares possèdent leur propre langue qui est assez complexe. Vous devez être conscient que pour parler couramment le bulgare, cela demande du temps. Vous aurez ainsi avantage à vous inscrire à des cours de bulgare dès votre décision prise de vouloir partir vivre à Sofia. Connaître la langue locale vous permettra de vous intégrer rapidement, tant dans le cadre professionnel que dans la vie de tous les jours. Bien que l’immersion constitue le meilleur moyen d’apprendre, maîtriser le vocabulaire du quotidien représente un véritable atout pour un expatrié.

L’arrivée à Sofia

Inscription et autres formalités administratives

Dès votre arrivée à Sofia, vous devez impérativement commencer à rechercher un logement, trouver un travail et souscrire à une assurance maladie. Une fois votre situation un peu plus stable, c’est-à-dire une adresse de résidence, un contrat de travail assurant un revenu couvrant largement vos charges et vos besoins, vous devez vous enregistrer au Service de Migration et y récupérer votre carte de séjour. Cette démarche doit être effectuée dans un délai de 3 mois, à compter de la date de votre arrivée en Bulgarie.

Démarches administratives :

  • Inscription au consulat de France ;
  • Obtention de la carte de séjour auprès de la Direction de Migration à Sofia.

Ouverture d’un compte bancaire

Il existe trois types d’institution bancaire en Bulgarie, à savoir : la banque commerciale, la banque internationale et la banque postale. La banque postale est la plus accessible pour toute personne qui doit se déplacer à travers le pays pour des raisons personnelles et/ou professionnelles. L’ouverture d’un compte bancaire à Sofia est gratuite. Il vous suffit de fournir une pièce d’identité ainsi qu’un certificat de résidence indiquant l’adresse de votre domicile à Sofia et d’effectuer un dépôt. Vous pouvez ouvrir un compte selon la devise en euros et/ou en lev.

Impôts et cotisations de sécurité sociale

Le régime bulgare de sécurité sociale couvre la vieillesse, l’invalidité, le décès, le chômage, les maladies en lien avec le travail, les accidents de travail ainsi que la maladie-maternité. Ces assurances sont financées par les cotisations sociales versées par les employeurs et les travailleurs. Les cotisations de sécurité sociale s’élèvent à 13 % du salaire, devant être versé chaque mois. Par ailleurs, tous les travailleurs étrangers en entreprise, au même titre que les travailleurs locaux, doivent s’acquitter de l’impôt sur le revenu, fixé à un taux forfaitaire de 10 %.

Principales raisons de déménager à Sofia

La Bulgarie est un pays européen qui est en phase de développement économique. La capitale Sofia est aussi le cœur économique du pays. La ville imposante a préservé son authenticité malgré une modernisation grandissante. Le coût de la vie largement inférieur à celui des autres grandes villes européennes, le patrimoine naturel et culturel exceptionnel offrant un cadre de vie de qualité et les opportunités d’emploi pour les étrangers, notamment dans des secteurs innovants et porteurs, constituent autant de raisons pour s’installer à Sofia.