Vivre et travailler au Portugal

Vivre et travailler au Portugal

Le Portugal, situé à l’ouest de la péninsule ibérique, fait partie de l’Union européenne. Il utilise l’euro comme monnaie et a comme langue officielle le portugais.

Sa proximité avec la France et sa culture latine en font un pays assez proche de nous, et même si la langue peut être un frein à votre progression si vous êtes en milieu rural, il est relativement aisé de communiquer dans les grandes villes grâce à la forte présence de personnes étant capables de parler plusieurs langues, notamment le français, l’espagnol ou l’anglais.

Logements :

Trouver une location au Portugal n’est pas chose aisée. En effet, le pays connaît une pénurie de logements, notamment dans les grandes villes qui sont naturellement plus prisée.

Outre les moyens habituels tels que les agences, le bouche à oreille, les journaux ou encore certains sites Web, l’un des moyens les plus efficaces pour trouver son habitat est l’utilisation des réseaux sociaux, plus particulièrement Facebook, où bon nombre de groupes spécialisés par ville sont créés. De très bonnes occasions peuvent se présenter. En règle générale, les propriétaires vous demanderont  2 mois de loyer d’avance et 1 mois de caution.

Climat :

Le Portugal continental profite d’un climat méditerranéen, avec ses 830 km de cotes qui subissent les variations de l’Océan Atlantique. Ses étés secs et chauds vont de pair avec des hivers relativement doux. Les précipitations sont plus importantes au Nord du pays ou vers les cotes, mais elles restent relativement faibles grâce à son ensoleillement compris entre 2000 et 2500 heures par an en moyenne

Restauration, divertissement, coût de la vie :

Le coût de la vie est en moyenne 2 fois moins élevé au Portugal qu’en France, mais les salaires le sont d’autant plus avec un salaire minimum ne dépassant pas les 500euros mensuels. L’ouverture d’un compte en banque se fait cependant relativement facilement, de façon gratuite, et sans avoir besoin de présenter de contrat de travail.

Niveau gastronomique, le Portugal n’a pas grand-chose à envier à la France, avec des influences provenant de l’Océan pour ses produits de la mer et des traditions méditerranéennes telles que l’utilisation conséquente de pain, de vin, d’huile d’olive ou encore d’agrumes qui viennent agrémenter les nombreux plats du pays.

Concernant la vie nocturne, les grandes villes n’ont que l’embarras du choix, entre les nombreux bars à Tapas et boites de nuits, ce qui reste également relativement vrai dans quelques contrées un peu plus éloignées.

Santé :

Le fonctionnement du système de la santé au Portugal est assez similaire à celui de la France, s’articulant entre le public et le privé.

Il faut savoir qu’au Portugal, vous ne pouvez pas choisir votre médecin. En effet, vous devez obligatoirement vous rendre au centre de soin auquel vous êtes rattachés géographiquement, et un médecin de famille vous sera attitré.

Cette inscription pouvant prendre du temps, nous vous conseillons de vous munir de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM), qui atteste de vos droits à l’assurance maladie. Elle vous permettra d’être pris en charge selon la législation en vigueur, chez le médecin, chez le pharmacien et dans les hôpitaux du service public.

Les assurances privées et les mutuelles sont une très bonne option si vous en avez les moyens, car elles vous permettent d’éviter des temps d’attente extrêmement longs (plusieurs mois), et ont bien souvent des médecins et des spécialistes de meilleure qualité que dans le secteur public. Vous pouvez visiter le site web de http://www.deco.proteste.pt pour voir un comparatif des différents choix qui s’offrent à vous.

Travail & Stages :

Si vous souhaitez passer plus de trois mois au Portugal, vous devrez vous munir d’un permis de séjour, que vous pouvez demander au bureau régional portugais Servico de Estrangeiros e Fronteiras.

Lisbonne, en tant que capitale économique du pays, voit converger énormément d’expatriés en quête d’un travail pour la bonne et simple raison que beaucoup d’entreprises y sont établies. Comme pour beaucoup de pays, les journaux et les sites spécialisés sont les premiers endroits où chercher,  sans toutefois négliger les agences et les réseaux sociaux. Il faut savoir que les CDD sont très répandus, permettant un taux de chômage très bas, et que les heures de travail hebdomadaires s’étendent de 40 à 60h.

Concernant les stages, les opportunités les plus intéressantes se trouvent dans les secteurs du tourisme, de l’environnement et des énergies renouvelables, de l’automobile à l’inclusion de l’ingénierie mécanique, dans le vin, la biologie marine ou encore les chaussures. Ces stages peuvent très souvent déboucher sur des offres d’emploi.

Le site www.stepstone.pt est également excellent pour effectuer des recherches d’emploi.

Infos pratiques :

De multiples informations sur le Portugal sont également disponibles sur le site de l’ambassade http://www.ambafrance-pt.org/

 

CREER UNE ALERTE D’EMPLOI

Ne manquez pas le job de vos rêves. Créez une alerte emploi ! Oui, c’est gratuite.

×