Vivre et travailler en Grande Bretagne

Vivre et travailler en Grande Bretagne

Le Royaume Uni en Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord ne son pas seulement des destinations de voyage très populaires parmi de nombreux jeunes Européens, mais également des pays dont beaucoup d’émigrants rêvent depuis longtemps. Surtout l’île principale dans l’Atlantique avec son charme britannique proverbial, en plus des diverses opportunités de travail qu’elle offre. La langue anglaise, maîtrisée au moins en ce qui concerne la base par presque tout le monde aujourd’hui, est une autre motivation pour vouloir s’y déplacer.

Arrivée en Grande-Bretagne 

L’arrivée se fait très simplement car la Grande-Bretagne fait partie de l’UE – encore. Tu n’as donc besoin que d’un passeport ou autre document valide. Les exceptions, c’est-à-dire qui ne font pas partie de l’UE, sont l’Île de Man et les Îles Channel. Pour envisager y demeurer, il est préférable d’avoir un plan. Nous allons t’enseigner tout ce qu’il faut penser pour bien démarrer ta nouvelle vie en Grande-Bretagne. Et oui, le mode de paiement est toujours la livre sterling.

Brexit

Depuis que le pays a voté en faveur d’une sortie de l’UE, en juin 2016, le nombre de nouveaux immigrants a diminué radicalement. Rien de surprenant car l’insécurité des citoyens européens est très importante, ceux-ci ignorant s’ils peuvent toujours vivre et travailler en Grande-Bretagne depuis la sortie de l’UE.

Le gouvernement britannique a demandé officiellement la sortie de l’UE en mars 2017. Depuis, il reste deux ans aux deux parties pour définir les conditions de cette sortie. La date officielle pour la sortie a été fixée au 29 mars 2019. Les négociations pour le futur de la Grande-Bretagne ont commencé en juin 2017. Un point important est bien sûr le droit de séjour et de déplacement pour les citoyens de l’UE.

Bien que rien n’ait encore été décidé pour l’instant, la Grande-Bretagne a tout de même fait une offre aux citoyens de l’UE, en discussion pour le moment. Le droit de séjour pour une personne dépendra de sa durée. Le 29 mars 2019 a été choisi comme date limite, mais une période de transition a néanmoins été prévue.

Pour les personnes qui :

Vivent en Grande-Bretagne depuis 5 ans sans interruption, au 31 décembre 2020,  un permis de séjour illimité peut être exigé pour confirmer un statut permanent.

Sont arrivées en Grande-Bretagne avant le 31 décembre 2020, mais qui n’y vivent pas depuis 5 ans sans interruption.

Des citoyens de l’UE qui n’ont pas encore passé 5 ans en Grande-Bretagne sans interruption peuvent faire une demande jusqu’au 30 juin 2021 afin de pouvoir demeurer au pays, jusqu’à ce qu’ils aient atteint la limite de 5 ans et demander par la suite le séjour permanent.

Sont arrivées en Grande-Bretagne après le 29 mars 2019.

Les citoyens de l’UE qui arrivent dans un temps intermédiaire (30 mars 2019 – 31 décembre 2020) peuvent conserver le même statut décrit dans le paragraphe précédent, mais être enregistrées pour des séjours de plus de 3 mois. Les citoyens de l’UE qui arrivent en Grande-Bretagne après le 31 décembre 2020 peuvent demander un permis de séjour selon le futur droit d’immigration.

Cela étant dit, les citoyens de l’UE qui arrivent avant le 31 décembre 2020 en Grande-Bretagne ont de bonnes chances de pouvoir y rester, même après le Brexit, s’ils débutent un emploi.

En date du 1er juillet 2021, il sera obligatoire d’avoir un statut permanent ou un permis de séjour limité.

Des informations courantes sur le Brexit peuvent être trouvées ici : https://www.gov.uk/guidance/status-of-eu-nationals-in-the-uk-what-you-need-to-know

Tu peux trouver un aperçu qui comporte des exemples ici: https://www.gov.uk/government/case-studies/example-case-studies-eu-citizens-rights-in-the-uk

Obligation d’inscription

Depuis que la Grande-Bretagne fait partie de l’UE, les citoyens de l’UE n’ont pas à demander un permis de travail car ils y ont droit automatiquement. Ils peuvent donc commencer un emploi immédiatement après leur arrivée au pays, en autant qu’ils présentent un passeport ou une carte d’identité valide. Le permis de travail est seulement requis pour l’Île de Man et les Îles Channel. Si une personne souhaite rester en Grande-Bretagne de façon permanente, elle peut demander un permis de séjour auprès de l’Immigration and Nationality Directorate du Home Office (le ministère de l’intérieur). Le délai est de 6 mois après l’arrivée au pays. En raison de la situation créée par le Brexit, il est fortement conseillé de demander un permis de séjour.

En Grande-Bretagne il n’y a pas de bureau d’enregistrement ni l’obligation de s’inscrire auprès des autorités.

Numéros d’identification importants

Si tu veux vivre et travailler en Grande-Bretagne, tu auras besoin d’un numéro National Insurance (NI). Après t’être trouvé un emploi, tu dois demander ton numéro NI. Celui-ci te sera nécessaire pour la sécurité sociale et la retraite. Tu peux le demander auprès du Jobcentre Plus, le bureau d’emploi britannique. La première étape pour la demande sera un appel à la application en ligne pour le numéro d’assurance national pour demander un rendez-vous personnel. Une date te sera ensuite remise ainsi que des informations par rapport aux documents que tu auras à présenter pour ce rendez-vous. Lors de cet entretien, plusieurs questions te seront posées, entre autres, la raison pour laquelle tu demandes un numéro NI.

Compte bancaire

Lorsque tu commences un emploi en Grande-Bretagne, tu dois ouvrir un compte bancaire national afin que ton employeur puisse y verser ton salaire directement. Il est conseillé de comparer plusieurs banques pour voir laquelle te convient le mieux. Pour l’ouverture du compte, tu auras besoin de ton passeport ainsi qu’une preuve d’adresse britannique, ton contrat de location par exemple. Si tu habites dans une communauté résidentielle ou que tu n’as pas encore ton propre appartement ou de contrat de location, c’est plus compliqué. Dans ce cas, tu auras besoin d’un autre document, comme une lettre officielle. Il peut s’agir d’une facture d’électricité ou du Jobcentre Plus. Une simple facture, telle qu’un contrat de téléphone mobile, n’est souvent pas acceptée. Pour t’en assurer, tu devras demander à la banque quels sont les documents acceptés.

Assurance maladie

Le Service National des Soins de Santé (National Health Service) est responsable de l’ensemble des soins de santé dans tous le pays. Si tu habites ou travailles en Grande-Bretagne, tu as le droit de recevoir des soins de santé d’ordre public. Pour que tu puisses utiliser ce service, tu dois t’enregistrer immédiatement après ton arrivée au pays auprès de ton médecin (Médecin généraliste ou General Practitioner) s’enregistrer. De cette façon, tu es automatiquement enregistré au Service des Soins de Santé National (NHS). De cette façon, tu es automatiquement enregistré des Soins de Santé National (NHS). Tu peux choisir ton GP toi-même. Considère bien ce qui t’es vraiment important comme la proximité depuis chez toi ou depuis ton travail. Chercher des avis auprès de tes amis peut aider à prendre cette décision.

Steuern/Gehalt

Impôt/salaire

En Grande-Bretagne, les salaires sont généralement payés par semaine dans les entreprises. Le salaire moyen est environ 539 £ (environ 592 €) par semaine, ou 28,028 £ par année (environ 30,814 €).

Le taux d’imposition sur le salaire dépend du montant que tu reçois. Il n’y a pas de retenue d’impôt pour un salaire de 11,500 £ annuel (environ 12,600 €). En Écosse, les lois fiscales sont différentes du reste du pays. À l’impôt sur les salaires, il faut rajouter les frais sociaux.

Salaire imposé  Taux d’impôt
Personnel Allocation Jusqu’à 11.500 £ 0 %
Tarif de base 11.501 £ à 45.000 £ 20 %
Tarif maximum 45.001 £ à £150.000 £ 40 %
Tarif additionnel plus de 150.000 £ 45 %

Source: https://www.gov.uk/income-tax-rates

Travailler 

Marché du travail

Il n’est pas surprenant que la région métropolitaine de Londres possède le potentiel économique le plus important. Dans cette région, la plupart des cadres dans les domaines de services et de l’informatique sont fortement en demande. Les banques, les compagnie d’assurance et différentes entreprises en télécommunication recherchent des collaborateurs. Le secteur de la santé s’intéresse tout particulièrement aux médecins, infirmiers et radiologistes. Il y a aussi de bonnes opportunités pour les académiciens et les spécialistes. Pour les entretiens d’embauche, l’idéal est de présenter des certificats professionnels dûment traduits.

Pour une entrée professionnelle réussie, la reconnaissance de tes certifications peut s’avérer essentielle, surtout si tu souhaites commencer un emploi plus particulier. Il y a en effet certaines conditions rattachées à l’entrée sur le marché du travail concernant les professions de médecin, thérapeute, pharmacien, professeur ou architecte. En pareil cas, il est préférable de contacter le NARIC britannique – c’est-à-dire le National Academic Recognition Center. En ce qui a trait à certains métiers, il existe aussi une carte européenne des métiers (European Professional Card).

Arbeiten in London

Droit du travail

On ne peut travailler que 48 heures par semaine. Pour une semaine de travail de 5 jours, les salariés en Grande-Bretagne ont droit à 28 jours de vacances payés. À cela viennent s’ajouter 9 ou 10 jours fériés. Concernant les jours fériés, il n’y a pas de revendication d’un jour libre et payé ou d’un salaire augmenté, si un employé choisit de travailler lors de ces jours. La plupart des employeurs donnent à leurs employés un jour de congé payé. Si un jour férié tombe un samedi ou un dimanche, celui-ci sera rattrapé lors du prochain jour ouvrable ou qui n’est pas férié.

Le salaire minimum en Grande-Bretagne dépend de l’âge des employés.

En avril 2017, le salaire minimal par heure était de :

Âge 25 ans et plus 21 ans à 24 ans 18 ans à 20 ans Moins de 18 ans Formation
7.50 £ 7.05 £ 5.60 £ 4.05 £ 3.50 £

Source: https://www.gov.uk/national-minimum-wage-rates

Candidature

Pour proposer ta candidature en Grande-Bretagne, il ne te faut qu’une lettre de présentation et un CV. Étant donné que les certificats de travail n’existent pas en Grande-Bretagne, tu dois y ajouter les noms de quelques personnes à titre de référence. Il peut s’agir d’anciens patrons, de collaborateurs ou de professeurs qui te connaissent et qui sont en mesure d’élaborer sur tes compétences professionnelles antérieures. De façon générale, les certificats ou diplômes ne sont pas nécessaires. En ce qui concerne les références à propos de tes emplois précédents, le délai ne doit pas dépasser 5 ans.

Ton CV doit principalement contenir tes qualifications professionnelles et les spécialisations que tu as pu obtenir. Les données personnelles ne sont pas utiles, alors que celles liées à ton âge, ton sexe, ton état civil ou même une photo de toi ne devraient pas y figurer. Pas plus que la profession de tes parents ou de tes frères et sœurs.

Tu dois inscrire le détail de tes formations et expériences professionnelles de manière chronologique, en commençant par les plus récentes.

Vie

Vivre

L’un des moyens les plus efficaces pour trouver un appartement ou une maison en Grande-Bretagne est sans contredit l’Internet. Les sites les plus importants pour le domaine immobilier sont Rightmove et Zoopla. Une autre solution est d’avoir recours à une agence. Ce service n’est évidemment pas gratuit mais il te donne par contre accès à un grand nombre d’offres. Les agences ne peuvent recevoir des sommes d’argent de ta part si tu es seulement inscrit sur une liste et qu’elles t’envoient une liste comportant des offres. Le loyer, sans frais supplémentaires, est souvent noté par mois (pcm = per calender month) ou par semaine (pw = per week). Tu dois donc porter une attention particulière aux conditions, avant de te réjouir d’avoir pu trouver un appartement spécialement bon marché dans un endroit très central.

Souvent, les contrats de location se limitent à six ou douze mois et ne seront prolongés que s’il n’y a vraiment aucun problème. Le locateur a par ailleurs le droit de visiter l’appartement tous les trois mois. Il est également normal de devoir laisser un dépôt. En plus du loyer, des frais pour la Council Tax, une taxe levée par la communauté de juridiction pour des services communs – la collecte des déchets, le service de police, d’incendie, les établissements scolaires, etc. doivent être ajoutés. Il faut aussi penser aux frais supplémentaires qui ne font pas partie des loyers en Grande-Bretagne. Dès que tu emménages dans un nouvel appartement, c’est toi qui es responsable de l’électricité et du gaz. Tu dois t’inscrire auprès des fournisseurs concernés.

Particulièrement dans la région de Londres, le coût de la vie y est très dispendieux.

Coût de la vie

En général, le coût de la vie en Grande-Bretagne est plutôt élevé, comparativement aux autres pays européens. Londres est l’une des villes les plus chères dans le monde entier. Les prix pour les loyers dans y sont très élevés, bien que le standard de l’apartement est souvent inférieur à d’autres pays. Comme les coûts de location sont extrêmement élevés dans les grandes villes, le trajet pour se rendre au travail est souvent très long.

Étant donné que le coût de la vie peut différer d’une région à l’autre, nous avons préparé un aperçu qui indique les principales villes situées dans différentes parties de la Grande-Bretagne.

Paris Londres Cardiff Édimbourg Belfast
1 litre de lait 1,36€ 1,02€ 0,99€ 1,00€ 0,99€
1,5 litres d’eau 0,99€ 1,05€ 1,00€ 1,30€ 1,13€
Patates 1 kg 1,60€ 1,50€ 1,31€ 1,45€ 1,76€
Carte mensuelle 75,00€ 146,59€ 55,53€ 59,97€ 60,52€
Internet (par mois) 28,22€ 27,61€ 24,54€ 30,01€ 23,62€
Cinéma 11,00€ 13,33€ 7,50€ 11,11€ 7,50€
Studio de fitness (par mois) 48,36€ 50,79€ 28,35€ 33,89€ 26,10€
Loyer (appartement à une chambre) 969,46€ 1576,94€ 620,40€ 712,58€ 507,08€

Source: Numbeo

Trafic

Comme tout le monde le sait, ou presque, les voiture circulent à gauche au Royaume-Uni. Cela signifie que durant les premiers mois de ton séjour en Grande-Bretagne, tu dois être très vigilant.
Les transports publics sont bien développés. Il y a des autobus, des trains et des bateaux qui peuvent t’aider pour tous les déplacements. Si tu envisages faire un trajet plus long, tu peux soit prendre le train, soit l’autobus long distance. Tu dois néanmoins être conscient que les retards, les annulations ou les transports bondés se produisent souvent.

Des Français en Grande-Bretagne

Si tu cherches quelques informations avant ton déménagement ou si tu as des questions sur l’organisation, saches qu’il y a de nombreux groupes pour les Français sur Internet, comme le groupe Facebook « London French Touch » ou « The French Society of London ». Sur le site de l’ambassade française tu trouveras également de multiples informations qui portent sur des organisations françaises en Grande-Bretagne.