Que faire lorsqu’on a le mal du pays en sol étranger

Vivre à l’étranger est un excellent moyen de vivre de nouvelles aventures et de créer de nouvelles opportunités sur les plans professionnel et social. Se retrouver loin de nos repères et de notre famille peut toutefois rapidement transformer une aventure en une épreuve plus ou moins difficile. Lorsque l’on vit ou voyage à l’étranger, il est très commun d’avoir le mal du pays, mais fort heureusement, il existe plusieurs solutions pour le combattre efficacement.

Chaque personne a sa façon de lutter contre les chocs culturels, mais ces conseils pourront vous aider à apaiser votre nostalgie et à mieux profiter de votre séjour à l’étranger :

Restez en contact avec votre famille et vos amis

La distance qui vous sépare de vos proches peut paraître plus grande lorsque vous échangez moins souvent que d’habitude. En outre, le fait d’être à l’étranger peut progressivement espacer vos contacts. Fixez un jour de la semaine pour parler à vos proches de vos aventures et votre expérience. Vous pouvez organiser un rendez-vous téléphonique ou même un appel vidéo sur Skype, si vous avez accès à l’Internet. Parler à vos amis et votre famille peut à la fois vous remonter le moral si vous éprouvez le mal du pays, et vous aider à l’atténuer en cas de récidive. Si vous disposez d’un peu de temps, vous pouvez même créer un blog pour raconter votre quotidien et vos expériences et partager le lien avec vos proches.

Explorez votre nouvel environnement

Comme vous vous retrouvez dans un endroit qui ne vous est pas familier, explorer peut certainement contribuer à ouvrir votre esprit et élargir vos horizons. Peu importe où vous vous trouvez dans le monde, il y a forcément des découvertes qui vont vous toucher et vous apprendre des leçons importantes dans la vie. Si votre déménagement est récent, n’hésitez pas à visiter les lieux touristiques de l’endroit où vous vous trouvez. Découvrir de nouveaux paysages, de nouveaux plats locaux et de nouvelles activités vous aidera à vivre votre expérience d’une manière plus agréable et plus profitable.

Rencontrez de nouvelles personnes

Le mal du pays est un sentiment qui se voit amplifié lorsqu’on se sent seul. Le fait de rencontrer de nouvelles personnes peut donc vous aider à vous sentir plus optimiste. D’ailleurs, le sentiment de mal du pays peut également être confondu avec la solitude. Si vous êtes de nature plutôt timide, essayez d’entamer une conversation avec des personnes que vous croisez dans votre nouvel espace de vie. Même si vous n’échanger que quelques mots avec autrui, dans une boutique ou sur votre lieu de travail, cela facilitera votre intégration.

Pensez aux raisons qui vous ont amené à partir à l’étranger

Que ce soit pour le travail, pour apprendre une nouvelle langue ou tout simplement pour explorer, vous aviez certainement une raison pour vous inciter à vous installer dans ce nouveau pays. Repensez aux arguments qui vont ont amené à prendre cette décision. Si cela peut vous aider, dressez une liste de ces arguments et relisez-la dès que vous vous sentez triste. Elle vous rappellera que ce temps passé dans un pays étranger est précieux, et qu’il vous faut en profiter le plus possible.

Soyez patient

Une certaine période de temps peut être nécessaire pour vous ajuster à votre nouveau lieu de vie et vous sentir intégré. Certaines personnes s’adaptent plus facilement et plus rapidement que d’autres, mais le secret est dans la persévérance. Luttez contre vos éventuelles envies de rentrer chez vous et laissez-vous une deuxième chance de profiter au mieux de cette aventure incroyable.

Ces cinq conseils pour combattre le mal du pays vous aideront à vous sentir chez vous dans votre nouveau lieu de vie. Un déménagement loin de notre ville d’origine peut être stressant et éprouvant par moments, mais n’oubliez pas que cela représente une occasion exceptionnelle pour découvrir d’autres cultures, personnes et langues. Sortir de sa zone de confort demande beaucoup de courage, et si vous vous êtes installé dans un pays étranger, vous avez déjà franchi l’étape la plus difficile. Restez optimiste ! Grâce à ces conseils, vous devriez vous sentir chez vous dans très peu de temps.