Pourquoi la langue n’est pas une barrière pour travailler à l’étranger

Comme nous le savons tous, l’apprentissage des langues étrangères en France n’est pas le point fort de notre pays. De nombreuses personnes, quel que soit leur âge, ont donc énormément de difficultés à s’exprimer dans une autre langue que le français, et voient donc ce désavantage comme un frein à leur expatriation.

Et pourtant, le monde regorge d’emplois et d’opportunités ne nécessitant aucune connaissance linguistique supplémentaire, et justement, de nombreux français partent de France dans le but d’apprendre une nouvelle langue (généralement celle du pays dans lequel ils émigrent) et arrivent sans trop de problème à se trouver un travail, même s’ils n’arrivent pas à s’exprimer.

Il est évident que dans certains domaines, la langue du pays où vous souhaitez vous expatrier sera obligatoire. Vous pouvez par exemple difficilement postuler pour une position de commercial à Londres si vous ne parlez pas un mot d’Anglais.

Cependant, beaucoup de personnes, diplômées ou non, prennent la décision de partir à l’étranger justement pour apprendre une nouvelle langue, en utilisant leur milieu professionnel pour perfectionner leur anglais.

Parmi les secteurs où la langue n’est pas forcément obligatoire, je voudrais tout d’abord citer les Centres d’Appels, qui très souvent ne vous demandent de parler/écrire que dans votre langue de façon parfaite. En effet, dans des pays comme l’Irlande ou Malte où la fiscalité est très avantageuse, de nombreux Centres d’Appels pour d’énormes compagnies telles qu’Amazon, Apple, Betclic ou encore Google ont leurs Services à la Clientèle pour les français, et recrutent donc énormément de français sans qu’il n’y ait forcément besoin d’avoir un bon niveau d’Anglais. De plus, les niveaux de salaires dans ce genre de compagnies sont assez bons. Il faut bien réaliser que le fait de parler français sera un avantage, car il est bien entendu plus compliqué de trouver des natifs français en Irlande qu’en France par exemple.

Dans d’autres pays, les travaux manuels et particulièrement dans des fermes, ou dans des mines comme au Canada ou en Australie, ne vous demanderont pas forcément d’avoir un niveau de langue excellent, et sont justement d’excellentes opportunités pour apprendre une nouvelle langue. En effet, les employés de ce genre d’endroits sont très souvent de toutes les nationalités, et permettent d’échanger et d’apprendre tout en travaillant. Ces positions peuvent aussi rapporter pas mal d’argent selon les pays.

Beaucoup de positions bien souvent proposées par des boites d’Intérim sont également largement à la portée de toute personne ne parlant pas la langue du pays. En effet, les services de nettoyage et d’entretien, ainsi que de nombreux postes en restauration comme travailler à la plongecommis de cuisine ou encore des services de déménagement feront plutôt appel à vos capacités physiques (pareil pour le paragraphe précédent) qu’à vos facultés linguistiques. Ces agences d’Intérim sont habituées à trouver des emplois à des gens qui ne parlent pas forcément la langue du pays, et elles sauront vous aiguiller vers les meilleures possibilités.

Dans un autre domaine, généralement plutôt féminin même si l’on y trouve de plus en plus d’hommes, la possibilité d’être Fille au Pair est également une option. Bien entendu, cela dépends des familles et des pays, mais dans la moitié des cas il n’est pas nécessaire de vraiment parler la langue, car les bébés sont trop petits pour parler ou que la famille est tout simplement Française et désire employer une personne de nationalité française.

Pour les musiciens et les sportifs, le problème ne se pose pas non plus, car il leur sera toujours possible de trouver comment exercer leur passion sans avoir forcément besoin de prononcer un seul mot.

Pour conclure, mis à part dans le cas où vous décidez de partir à l’étranger pour travailler dans une branche spécifique où l’anglais ou toute autre langue est nécessaire, vous n’aurez aucun mal à trouver un travail même si vous ne parlez que le Français, et vous pourrez justement utiliser cette expérience pour améliorer votre maîtrise de la langue étrangère en question, vous permettant dans le futur de pouvoir peut-être postuler à des postes un peu plus proches de votre domaine d’activité.