Écrire son CV en anglais tout en évitant les erreurs “à la française”

Les standards de l’écriture d’un CV français ne sont pas les mêmes que chez nos amis anglo-saxons. Avec seulement quelques secondes allouées à la lecture de votre CV, voici les erreurs à éviter pour séduire votre futur employeur.

OUBLIEZ GOOGLE-TRANSLATE : IL NE VOUS AIDERA PAS, CETTE FOIS.

La traduction littérale de votre CV ne marchera pas. Il vous faut réellement rechercher le vocabulaire utilisé pour l’occasion. Les diplômes ont des correspondances anglaises et américaines alors ne tentez pas de franciser ces termes académiques. Comme pour toute traduction, il faut être attentif aux faux-amis. Et comme pour tous CV, faites très attention à l’orthographe. Faites-vous relire par un ami natif, ou un enseignant compréhensif.

TRADUISEZ CORRECTEMENT VOS QUALIFICATIONS

Ainsi, il est d’usage de traduire ses diplômes en équivalence avec les diplômes du pays où vous souhaitez postuler. La Grande-Bretagne et les Etats-Unis n’utilisent pas les mêmes termes. Voici une liste non-exhaustive de termes utiles :

  • Baccalauréat
    G.B. :  A Levels
    E.U.A. : High-School Diploma/Degree
  • Brevet de Technicien Supérieur
    G.B. : BTEC Higher National Diploma
    E.U.A. : 12th Grade
  • Licence : 
    BA Degree (Bachelor of Arts) ou BSC Degree (Bachelor of Science)
  • Master : 
    MA (Master of Arts) ou MSC (Master of Science)
  • Doctorat : 
    Doctor of Philosophy (PhD)
  • La spécialitémajor
  • La mention : with honors
  • IEP : Institute of Political Sciences
  • IUT : University Institute of Technology
  • Ecoles supérieurs de commercebusiness schools
  • Ecoles d’ingénieursengineering schools

DES OUTILS UTILES

Alors qu’en France la formule est encore boudée, le CV Europass est un outil intéressant pour formuler sa candidature dans différentes langues. Dans certains corps de métiers, il est même préféré. Par exemple, pour certains emplois, en lien avec des institutions européennes, il est impensable de présenter un autre format. De plus en plus on utilise également le cadre européen de certification pour indiquer le niveau d’études que votre diplôme représente de manière standardisée en Europe.
Le site CVlinkers propose notamment de créer vos CV et lettres de motivation personnalisés en anglais.
On retrouve également le site action-emploi.net qui propose également de bon liens pour améliorer votre CV et vos lettres de motivation.

LES RUBRIQUES ESSENTIELLES

Une règle similaire à la France ou d’autres pays, c’est bien de se concentrer sur ce que l’on a le plus. Si vous débutez, démarrez par vos diplômes, si vous êtes expérimenté alors exposez votre parcours professionnel. En particulier les Américains aiment l’expérience pratique : mettez alors vos expériences de terrain en avant.  De plus, il y a certains incontournables du CV en anglais tels que votre objectif professionnel (au top), le résumé de vos compétences (qui suit) et des références (après votre parcours pro).

Enfin les compétences linguistiques et technologiques doivent figurer. Ne lésinez pas sur ces informations et soyez très précis et honnêtes.  Durant l’entretien, ces compétences seront sûrement testées. Europass vous aide à visualiser ces compétences très clairement à l’aide de standard auto-évaluatifs. Des tests de langues certifiés comme le TOEFL, le TOEIC ou l’IELTS sont également bien vus.

Quant à vos intérêts personnels, ils sont également importants : sans vous connaitre, ces détails de votre vie personnelle peuvent démontrer certaines de vos caractéristiques.

N’oubliez pas qu’il s’agit avant tout de vous mettre en valeur !