Les différences de salaire à l’étranger

Lorsque l’on parle de salaires en France, on associe irrémédiablement les cotisations salariales incluant le chômage, la sécurité sociale, la mutuelle de l’entreprise et bien d’autres encore. On ajoute également à cela les cotisations patronales et le terrible impôt sur le revenu qui nous fait frémir chaque année. Cependant, en France, nous avons également l’assurance d’avoir un salaire minimum, un accès à la santé ou encore des droits aux chômages qui sont propres à notre nation. Avant de faire le grand saut et de partir travailler à l’étranger, il est intéressant de connaître le système de salaire de votre nouvelle terre d’accueil afin de maîtriser au mieux la vie sur place sans mauvaises surprises.

Le salaire de base

Selon votre pays de destination, il a quelques éléments dont vous allez avoir besoin pour prévoir votre vie sur place. Avant de postuler pour un emploi et d’être en mesure de parler salaire avec votre futur employeur, il est important de connaitre le salaire minimum du pays, ainsi que de prendre des renseignements préalables sur le salaire moyen pour le type d’emploi auquel vous postulez.

À titre comparatif, au sein de l’Union Européenne, les salaires minimums peuvent aller de 218 euros bruts pour la Roumanie, 728 euros pour Malte ou encore 1502 euros pour la Belgique. Pour rappel, le smic Français se situe à 1480,27 euros. Maîtriser cette information va vous offrir une fourchette du salaire auquel vous allez pouvoir prétendre.

Bien entendu, outre cette différence de salaire conséquente sur le papier, le coût de la vie est différent d’un pays à l’autre. Entre le prix du loyer, les courses, les transports, les assurances, les loisirs et bien d’autres encore, c’est avec tous ces éléments que vous allez véritablement mesurer la qualité de vie dans votre pays de prédilection. Prendre le temps de se renseigner sur tous ces aspects vous permettra donc d’appréhender au mieux votre expatriation.

La fiscalité, un point à connaître

Outre le salaire de base, la fiscalité est variable d’un pays à un autre. Certains ont une fiscalité que l’on peut qualifier de lourde alors que pour d’autre, elle est avantageuse. Vous avez probablement déjà entendu parler de paradis fiscaux. Sachez que c’est également avantageux du point de vue salarié. Un paradis fiscal c’est simple, il s’agit d’un territoire où la fiscalité est considérée comme très faible comparé à d’autres pays. Ces paradis fiscaux, c’est dispersés à travers le monde que vous allez les retrouver. Ainsi, selon le pays, vous obtiendrez peut-être un salaire moindre vis-à-vis des chiffres français. Et pourtant, si vous n’avez pas à payer d’impôt sur le revenu, vous pouvez être sûr que votre qualité de vie sera supérieure à votre pays d’origine.

L’origine de l’entreprise

Pour savoir réellement quel salaire vous allez être en mesure de prétendre dans une entreprise basée à l’étranger, vous pouvez également faire un petit détour au niveau du statut de l’entreprise et vous renseigner de ce fait sur le fait qu’il s’agisse d’une entreprise locale ou étrangère. S’il s’agit d’une entreprise étrangère, les salaires sont souvent plus élevés que le salaire de base.

Généralement, plus une entreprise est grande, plus il va être intéressant d’y travailler d’un point de vue purement financier. Outre le salaire, certaines entreprises offrent des bonus trimestriels ou annuels, des avantages en nature tels que de la nourriture à disposition quotidiennement, le remboursement de la salle de sport, le remboursement de billets d’avion, le paiement de votre facture internet ou l’obtention d’une mutuelle locale. Ce sont ces petites différences qui peuvent transformer votre quotidien dans votre pays de prédilection en une vie de rêve.