Travailler et vivre à Cracovie

Cracovie, ancienne capitale de la Pologne, est la deuxième ville en importance du pays et demeure aujourd’hui attrayante pour une multitude de raisons. Son centre historique, classé au patrimoine de l’UNESCO, et ses reliques de la Seconde Guerre Mondiale attireront des mordus d’histoire. L’art a également une place prédominante dans la ville, mettant en avant-plan toute la culture polonaise. Dynamique sur le plan économique mais également en matière de festivités, Cracovie est une ville qui saura ravir les plus jeunes comme les personnes plus avisées à la recherche de nouveauté.

Travailler à Cracovie

Le marché du travail et ses opportunités

Le marché du travail à Cracovie est très dynamique. La ville est connue pour son taux de chômage le plus bas dans la région. Cela s’explique entre autres par une économie novatrice et polyvalente tournée sur le développement du marché du travail et de ses conditions, ce dernier se voulant résolument attractif pour les entreprises. Cracovie connaît présentement un essor d’entreprises locales, y compris de nombreux commerces et petites entreprises qui s’y développent grâce à un large bassin de main-d’oeuvre, mais également certaines de plus grande envergure.

Décidément tournée vers l’international, la politique économique permet notamment l’investissement de capital étranger dans les entreprises polonaises. Ce choix politique, et l’ouverture qu’il donne à son économie, a ainsi permis de séduire de nombreuses entreprises internationales et multinationales telles que Google, IBM, etc., lesquelles souhaitent délocaliser une partie de leur production. Des entreprises spécialisées dans le service, en support aux sociétés et filiales basées dans d’autres pays, voient de plus en plus le jour en Pologne. Cette orientation s’explique entre autres par des conditions d’emploi plus favorables.

Types de candidatures recherchées

Le marché du travail est fortement axé sur les services, la finance et la technologie, ainsi que sur le tourisme qui est en plein essor depuis quelques années. Avec des entreprises internationales et notamment françaises récemment implantées sur le territoire, le marché est de plus en plus francophile. Les entreprises sont principalement à la recherche de personnel qualifié dans les domaines à forte croissance pour palier au manque de personnel polonais. Parler français et anglais représente un sérieux atout pour pouvoir traiter avec les filiales et sociétés mères.

L’environnement et la culture du travail

Les Polonais cultivent des valeurs d’entraide et de travail relativement bien implantées au sein de l’entreprise. Avec la fin du communisme et le passage au capitalisme, la solidarité s’est progressivement renforcée entre les différents groupes de travailleurs. Dans un même groupe, il n’est pas rare que les personnes soient collègues, amies et parfois même des membres de la famille. Il est donc courant d’aller boire un verre au bar ou de partager un repas avec les collègues. Refuser une invitation pourrait en l’occurrence être très mal perçu.

Les Lois du travail

En Pologne, les Lois concernant le travail sont un peu plus souples qu’en France. Le travail est de 8 heures/jour et de 40 heures/semaine. Les heures supplémentaires sont réglementées, pour un total maximal de 150 heures à la fin de l’année. Deux jours de repos sont prévus par semaine, 13 congés fériés payés par année et de 20 à 26 jours de vacances, selon la décision de l’employeur. La période de probation ne peut excéder 3 mois. Un CDD peut être renouvelé 3 fois, pour un maximum de 33 mois.

  • En période d’essai, en cas de licenciement ou de démission, le délai le plus court est de 3 jours
  • Si hors période d’essai, un délai de deux semaines est exigé

Les opportunités grâce au network

Le milieu de travail est un endroit unique pour favoriser les rencontres et créer des liens, et ainsi faire des sorties à l’extérieur de Cracovie. Les employés se tiennent très souvent ensemble et un solide lien amical peut rapidement se former entre eux. Des groupes sur les réseaux sociaux se sont ainsi développés dans les dernières années pour mettre en contact des internationaux et/ou des Polonais souhaitant se rencontrer. Également, de nombreux réseaux professionnels, en plus des ambassades, permettent de créer des liens et de multiples opportunités dans la ville.

Vivre à Cracovie

Se loger

Trouver un logement à Cracovie peut passer par différents moyens. Pour ceux qui parlent polonais, plusieurs journaux fournissent des informations quant aux disponibilités. Les sites Web polonais tout comme les sites d’expatriés peuvent également aider à trouver un logement. Dans les villes, il faut par contre se décider rapidement en raison d’une économie attractive. Les coûts des loyers varient entre 400 et 550€ pour des appartements proposant une superficie d’au moins une chambre, incluant un garage. À noter que le cours du marché est nettement plus bas qu’en France.

Comme partout ailleurs, vous devez vous munir de certains documents importants pour pouvoir louer un logement. Entre autres : une carte d’identité valide, une preuve de contrat de travail et un numéro d’identification personnel polonais (PESEL). Ceux-ci peuvent faciliter la signature du contrat de location, tout comme le fait de posséder un compte bancaire polonais. Que ce soit pour les agences ou les particuliers, se munir d’une preuve de solvabilité facilitera nettement les choses. Pour éviter de vous faire arnaquer, prenez soin de bien vous informer avant de payer.

Quoi faire à Cracovie et dans ses environs

Cracovie est une ville riche en termes de culture et d’histoire. Outre son atmosphère unique et incroyable, le centre-ville est classé au patrimoine de l’UNESCO. De nombreux clochers et églises égayent la ville et vous ne voudrez absolument pas les louper. Le quartier juif, lourdement endommagé pendant la Seconde Guerre Mondiale, s’est transformé en un quartier dynamique et regorgeant d’histoire, alors que l’ancien camp de concentration se trouve à proximité et facile d’accès. Pour les amoureux de festivals et d’art, de nombreuses expositions ont régulièrement lieu dans la ville.

Les communautés internationales et nationales à Cracovie

Très festive et accueillant de nombreux expatriés, la ville de Cracovie a tout pour séduire les nouveaux arrivants. En termes de rencontres, que ce soit pour les amis actuels ou pour ceux en devenir, rien de mieux que les bars et les soirées. Le lieu de travail est également reconnu pour faciliter l’intégration. Autrement, des groupes Facebook ont été créés pour les nouveaux arrivants pour obtenir des informations sur le pays ou organiser des sorties. Aussi, n’hésitez pas à vous tourner vers votre ambassade ou votre chambre de commerce.

Le coût de la vie

Le coût de la vie est beaucoup plus bas que celui de la France. Même dans la deuxième ville de Pologne, les prix demeurent très attractifs. Avec un salaire moyen de 940€ et un salaire minimum de 450€, les personnes parviennent aisément à combler leurs besoins . Pour un bel appartement, vous devrez débourser 450€, 200€ pour la nourriture, sans se priver. Par exemple, il vous en coûtera 3€ environ pour 500 gr de bœuf, selon l’endroit de vos courses. Notez que des marques françaises ou étrangères coûteront plus cher.

Apprendre le polonais

Dans un premier temps, il n’est pas obligatoire d’apprendre le polonais, bien que les formules de politesse et de présentation seront en revanche très appréciées par les locaux. De nombreux polonais parlent bien sûr anglais, notamment chez les plus jeunes, mais les entreprises n’exigent pas de le parler pour qu’un candidat soit embauché. Pour ceux qui souhaiteraient par contre s’y mettre, des écoles de langues sont à votre disposition et il est facile de trouver des étudiants offrant des cours privés aux étrangers pour aider à payer leurs études.

Arrivée à Cracovie

L’enregistrement et les formalités administratives

À votre arrivée dans la ville, il vous faudra vous procurer l’ensemble des documents administratifs le plus rapidement possible afin d’éviter tout problème par la suite. Si votre séjour est d’une durée supérieure à 3 mois, vous disposez de 30 jours pour vous enregistrer auprès du voïvodie de votre juridiction. Vous devrez ensuite remplir les documents concernant vos numéros d’identification fiscale (NIP) et personnel (PESEL). Enfin, l’ouverture préalable d’un compte bancaire d’ici votre premier salaire est fortement recommandée, afin de prévenir à d’éventuelles difficultés pouvant survenir.

  • Enregistrement auprès du voïvodie dans les 30 jours
  • Numéro d’identification fiscale (NIP)

Ouvrir un compte bancaire

Le processus d’ouverture d’un compte bancaire est le même qu’en France. Il est conseillé de vous présenter dans une banque pour connaître les règles et conditions que celle-ci impose, car ce ne sont pas les mêmes pour toutes. Une fois votre choix arrêté, il vous faudra présenter une pièce d’identité ainsi que fournir une adresse postale polonaise. Si vous avez déjà reçu le NIP et le PESEL, vous pourrez dès lors les utiliser. La création d’un compte bancaire n’est pas obligatoire mais cela rend le paiement des salaires plus facile.

La couverture santé

Bien qu’elle ne soit pas aussi complète que celle de la France, la couverture santé est obligatoire en Pologne et donne accès à de nombreux services. Chaque ressortissant polonais et expatrié en Pologne doit s’enregistrer au Fonds National de la Santé (NFZ). Une fois embauché, l’employeur vous déclare à l’Agence des assurances sociales (ZUS), où vous y serez inscrit d’office. Le paiement de cette cotisation est déduit de la paye. Le ZUS comprend la sécurité sociale, l’assurance chômage et l’assurance maladie, et le NFZ donne accès à des soins médicaux gratuits.

Les taxes et les cotisations sociales

Les impôts augmentent en fonction du salaire. La taxe sur les salaires est légèrement inférieure à celle de la France et ne représente que 18 % pour les salaires annuels, pouvant s’élever jusqu’à 19 000€ (salaire annuel moyen : 11 280€), pour ensuite passer à 32 %, un taux d’imposition qui demeure très bas. Concernant la cotisation sociale, une partie est payée par le ZUS, qui couvre la maladie et le chômage. Il est par contre fortement conseillé de se procurer une mutuelle ainsi que des assurances additionnelles pour compléter les couvertures.

Les meilleures raisons de s’établir à Cracovie

Jeune et dynamique, la ville de Cracovie est ouverte sur l’international tout en étant paradoxalement fière de sa culture et de son histoire. Avec un marché du travail actif et en recherche de personnel qualifié, les jeunes diplômés bénéficieront d’une première expérience de travail incroyable à l’international, alors que les plus expérimentés pourront mettre à profit leurs connaissances et former les plus jeunes. Avec à la fois de nombreuses activités et découvertes en perspective, Cracovie ne pourra que vous séduire, tant sur le plan professionnel que personnel.