Apprendre une nouvelle langue à l’étranger ; à quels obstacles serez-vous confronté(e) ?

Vous souhaitez ajouter une nouvelle compétence à votre parcours professionnel ? S’installer à l’étranger dans le but d’apprendre une nouvelle langue est la méthode la plus recommandée, bien que ce processus d’apprentissage, initialement attirant, soit rempli d’obstacles de toutes sortes.

Quels sont-ils ? Comment les surmonter ? C’est exactement ce que vous découvrirez dans les lignes suivantes.

  • La barrière de la langue

Toujours en tête des préoccupations, la barrière de la langue forme un puissant frein lors de l’apprentissage d’une langue étrangère. Et si vous n’avez aucune connaissance en la matière, la tâche est doublement ardue. Afin de surmonter cet inconvénient majeur, il convient de mettre en pratique certaines astuces.

Veillez tout d’abord à maîtriser les termes locaux pour assurer vos besoins essentiels (nourriture, hébergement, déplacement, négociation d’achat, etc.), vous enlevant ainsi une épine du pied. Ensuite, efforcez-vous d’entrer en contact avec des personnes ressources de bonne volonté, et ce, idéalement avant votre arrivée. Dans ce contexte, tisser des liens avec des français résidents représente la meilleure stratégie.

  • Le choix du professeur

L’apprentissage d’une langue dans un autre pays requiert de trouver la personne qualifiée pour vous l’enseigner. Dans ce cas-ci, la difficulté réside dans la compétence. Vous devez impérativement choisir un professeur qui vous enseignera les bases (grammaire, conjugaison, etc.) et qui vous guidera dans les subtilités de la langue en question. Bon nombre de personnes préfèrent avoir recours aux services d’un professeur local.

En sollicitant les conseils d’expatriés, vous aurez des contacts de professeurs aguerris et compétents. Cette solution vous offrira l’embarras du choix, mais surtout l’assurance de bénéficier de séances dûment conçues et pensées pour les expatriés. En cas d’incompréhension, votre professeur pourra vous éclairer sur les nuances qui existent entre votre langue et celles du pays d’accueil.

  • Le tarif des cours

Apprendre une langue étrangère sur le terrain a un coût. En plus des frais de déplacement et d’hébergement, entre autres, il faut ajouter les honoraires du professeur. S’il s’agit de cours particuliers à domicile, ou ailleurs, il est important de connaître les prix afin d’éviter de se faire flouer. Comment s’y prendre ?

Première option : vous pouvez vous rapprocher des contacts locaux en qui vous avez confiance, lesquels sauront vous orienter quant aux tarifs moyens généralement pratiqués. Deuxième option : optez pour des sites en ligne dédiés aux professionnels linguistiques. Les tarifs y sont compétitifs et vous pourrez prendre connaissance d’avis d’expatriés ayant recouru à de tels services. Troisième option : renseignez-vous auprès de votre ambassade, au sein de laquelle vous trouverez assurément des contacts ressources.

  • Les choix d’une technique de mémorisation

La mémoire est essentielle dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. En revanche, les capacités de mémorisation varient d’une personne à une autre, ce qui génère des résultats différents pour chaque apprenant.

Afin d’éviter toute frustration, il est essentiel d’appliquer des méthodes de mémorisation avec lesquelles vous êtes familier. Si c’est votre premier apprentissage d’une langue étrangère, rapprochez- vous de votre professeur, il saura sûrement vous conseiller sur la méthode la plus appropriée par rapport à votre situation.

D’autre part, la manière la plus efficiente pour mémoriser les termes et expressions de manière durable consiste à les inclure dans vos habitudes. Par exemple, vous pourrez visionner des documentaires ou des films dans la langue du pays hôte ou en sous-titrage. Essayez également d’engager des conversations avec les locaux afin d’améliorer votre prononciation, d’en apprendre les subtilités, etc. Ces techniques vous permettront notamment d’appliquer les bons réflexes et de développer votre.

  • L’expression en public

La peur de s’exprimer en public freine bon nombre d’apprenants dans le processus d’assimilation de la langue. Diverses causes y sont reliées, allant du perfectionnisme à la crainte d’être exposé(e) aux railleries. C’est donc un facteur avec lequel il faudra composer lors de votre apprentissage.

À ce stade, il est important d’accepter que cet exercice fait partie du processus. Commettre des erreurs en vous exprimant vous permettra entre autres de les corriger au moment où elles se présenteront. Vous améliorerez votre technique d’expression et enrichirez par la même occasion votre vocabulaire. Plus vite vous vous exprimerez dans la langue du pays, et plus rapidement vous constaterez des progrès. Cela habituera également votre oreille à la prononciation locale.

Article précédent